spot_img

Société : « portée disparue » elle est retrouvé chez un « oncle à sa mère »

CITUNDU TSIGUI Marie clavline, élève dans un établissement de Port-Gentil avait été déclaré « disparue », elle a été « retrouvé » plusieurs jours après chez un « oncle à sa mère ».

L’annonce de sa prétendue disparition avait fait le tour des réseaux sociaux, et alimentant une psychose savamment entretenue par certaines officines. Les multiples partages de cette annonce semble ne pas être arrivé jusqu’au domicile de son oncle auprès de qui elle s’était réfugié.

Ce dernier n’avait sans doute pas internet pour se rendre compte que la Fake-news autour de la disparition de sa nièce était constitutif d’un trouble à l’ordre publique.

Ces derniers jours, plusieurs disparitions fantaisistes de jeunes filles relayés sur les réseaux sociaux viennent de mêler à des drames bien réels et participent à entretenir un climat de fausses nouvelles.

La réapparition de la jeune fille n’a pas laissé l’opinion insensible sur cette pratique qui consiste pour certaines jeunes filles à simuler leur disparition.

« Quand on va chez l’oncle à sa maman, on n’informe personne? L’oncle en question n’a pas le numéro de sa nièce ? En ce 21eme siècle ? Hummm pendant qu’il y a des gens qui disparaissent sérieusement voilà quelqu’un qui cause une frayeur inutile et les parents viennent raconter des histoires »a déclaré une internaute visiblement remonté par l’irresponsabilité de certains parents qui prennent du plaisir à créer la psychose.

Il serait peut-être temps que les uns et autres soient mis devant leurs responsabilités par les autorités compétentes, dans un contexte ou de fausses nouvelles autour de faux enlèvement avaient causé la mort d’un innocent en janvier 2020.

sabrina
sabrina
Community manager chez medias241
Caistab
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille