spot_img

Société : sept Gabonais interpellés par des militaires congolais à la frontière




Les sept hommes, exploitants forestiers en règle sur le territoire gabonais, auraient franchi involontairement les limites de leur concession, et seraient entré illégalement en territoire congolais. Leurs engins ont été confisqués.

Les gendarmes de Bakoumba qui étaient « spontanément » venu en aide à des orpailleurs illégaux congolais d’or à Bakoumba, n’auraient pas été de trop pour protéger les sept gabonais pris dans les filets de l’armée congolaise.

Selon certains médias avides de la théorie du complot, cet épisode intervient quelques jours après l’arrestation à la frontière entre les deux pays de Guy Nzouba Ndama, avec plus d’un milliard de FCFA dissimulés dans trois valises.

Pour rappel, les autorités congolaises sont accusés par l’opinion de leur pays de financer  opposants et tentatives de déstabilisation au Gabon.

Au Gabon, le gros des orpailleurs illégaux provient du Congo. Selon certaines sources, ses orpailleurs comptent parfois parmi leurs rangs des militaires congolais armés jusqu’aux dents, ce qui a sans doute fini par domestiquer certains gendarmes véreux.

Les éléments de langage de certains « confrères » tentant de faire passer les agents des parcs nationaux pour des tueurs sanguinaires, ont fini de trahir la volonté la volonté de certaines de tenter de salir en vain l’images des braves éco-gardes gabonais.

Dans le cas de cet incident, les autorités gabonaises sont en contact avec les autorités congolaises pour trouver une solution rapide et pacifique.

Caistab
Samsung
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Sweet & Sour
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille