spot_img

Société : Une femme se fait braquer en plein jour sous les regards apathiques des populations

Par le biais d’une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, on constate une fois de plus et avec tristesse, le manque de solidarité dont font souvent preuve les Gabonais dans des circonstances cruciales. En effet, la vidéo fait état d’un braquage commit par deux malfrats sur une femme au quartier Akebe-ville. Le problème ici est que l’auteur de la vidéo et les personnes aux alentours, pour avoir suivi le début de l’agression, auraient dû lancer l’alerte pour empêcher ce forfait mais ces derniers se sont juste contenter d’observer la scène.

Les réseaux sociaux continuent d’entraîner des comportements de plus en plus inciviques. Pour du buzz et des likes, les gens n’hésitent pas à faire tout et n’importe quoi au détriment de leur concitoyens. Dans ladite vidéo, on constate aisément que l’auteur de l’élément sait ce qui va se passer «Ils vont prendre ça , ils vont prendre ça , olala! madame» peut-on entendre. Pourtant à aucun moment il porte sa voix suffisamment forte pour avertir la femme qui était sur le trottoir en face, idem pour les personnes présentes.

Quelques instants plus tard, le drame arriva et toujours aucune réaction de l’entourage si ce ne sont des cris et la vidéo prise. Comment aujourd’hui un tel comportement est-il justifiable? Comment penser que dans de telles situations, le premier réflexe soit d’activer la caméra de son téléphone ? Comment laisser sa concitoyenne se faire agresser quand les populations sur place sont en nombre ? Serait-ce par peur de représailles ?

Autant de questions que les Gabonais se posent «Ne serait-ce que prévenir, mais non on filme d’abord » indique un internaute. Quoiqu’il en soit, le grand public pointe du doigt l’auteur de la vidéo et l’entourage qui selon lui auraient clairement dû empêcher ce braquage.
FNW

Wilfried FOE NGONDA
Wilfried FOE NGONDA
Consultant en communication, Journaliste Société. Présentateur et Chroniqueur Web à Médias241.
Caistab
Gabon Égalité
Livraison
Caistab
Urban FM
Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille