CNNI : DES AGENTS MALVEILLANTS AU CŒUR D’UN TRAFIC

Un contrôle inopiné effectué ce 04 avril 2020, à Port-Gentil, par les agents de police judiciaire, accompagnés des autorités locales a permis de mettre à jour un trafic clandestin de voyageurs, à l’accostage du LCT SETTE CAMA, propriété de la Compagnie Nationale de Navigation Intérieure et Internationale (CNNII), rapporte un communiqué parvenu à notre rédaction.

Une enquête diligentée par la Direction Générale de la Compagnie (CNNII) ressort que des marins ont embarqué clandestinement des passagers, déjouant la vigilance des équipes de sécurité et des agents des administrations portuaires (PAF, B2 et Délégation des Affaires Maritimes de l’Estuaire) qui ont effectué les contrôles requis à l’appareillage.

L’équipage concerné sera présenté, dans les prochains jours, devant un conseil de discipline, afin de répondre de ses actes. Aussi, la direction a tout de suite désigné un nouvel équipage, et a renforcé le système d’inspection des navires. L’équipage ainsi que les passagers ayant effectué ce voyage ont tous été mis en quarantaine à l’hôpital de NTCHENGUE, à titre préventif. Une opération de désinfection du navire à Port-Gentil, a été effectuée.

Ce trafic est en totale violation de l’arrêté référencé n° 022/2020/MTEIH, portant réglementation temporaire des transports routiers, ferroviaires, aériens et par voie d’eau, interdisant momentanément le transport des passagers.

Selon le communiqué, la compagnie entend sanctionner cette faute conformément au code du travail, et se réserve en outre le droit d’ester en justice les agents dont la culpabilité sera démontrée par l’enquête administrative interne et le conseil de discipline.

Freddy MOUSSOUNDA

Leave a Reply

Your email address will not be published.