COVID-19: LA CONSOMMATION DE BIÈRES A CHUTÉ AU GABON

La Covid-19 a fait perdre aux sociétés brassicoles gabonaises 8,3 milliards de Fcfa en 2020. C’est ce qui ressort de la note de conjoncture de la direction générale de l’économie et de la politique fiscale (DGEPF) publiée il y a quelques jours. Les restrictions prises pour lutter contre la covid-19 ont eu un impact considérable sur la production et commercialisation de boissons au Gabon.

La production de la bière a chuté de 6,7% pour s’établir à 773 431 hectolitres au cours de la période indiquée. Quant aux boissons gazeuses, 486 601 hectolitres ont été produits en six mois contre 537 324 hectolitres en 2019. Ce qui représente une baisse de 9,4%. Rapport le site d’information lenouveaugabon.com. Cette chute est consécutive à la fermeture de débits de boissons, ordonnée dans le cadre de la riposte contre le coronavirus. Afin de freiner la chaine de contamination, les bars, boite de nuits et même restaurants se sont vus contraint de fermer.

Le secteur brassicole porté par la Société des brasseries du Gabon (Sobraga) et la Société des vins du Gabon (Sovingab) a vu son chiffre d’affaire régresser de 8,3 milliards de Fcfa. Il est passé de 80,6 milliards de FCFA, à 72,3 milliards de FCFA. Soit 7% de moins que l’année précédente. Des pertes qui se sont répercutés sur les emplois, avec une réduction des effectifs de l’ordre 2,1% à la Sobraga et à la Sovingab.

Freddy MOUSSOUNDA

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat