DE 2015 À 2020, 802 IMMIGRÉS CLANDESTINS INTERPELLÉS AU GABON

La destinations Gabon est toujours considérée comme un El Dorado. De 2015 à 2020, 802 immigrés clandestins, communément appelé ‘’sans-papiers’’, ont été interpellés sur le territoire gabonais.

C’est au péril de leur vie, que des immigrés tentent de venir au Gabon, dans des embarcations d’infortunes. La semaine dernière encore, les services de la gendarmerie nationale et ceux de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) ont saisi 151 clandestins, à l’île Ndendé, située à quelques kilomètres de la commune d’Akanda. Dans le passé, d’autres grosses saisies ont été enregistrées, notamment le 20 juin 2015, avec l’interpellation de 428 immigrés clandestins, provenant de l’Afrique de l’Ouest.

De 2015 à 2020, les services compétents ont effectué sept grandes interpellations de ses ‘’dos mouillés’’, faisant un total de 802 sans-papiers interpellés. Plus grave, ces immigrés n’hésitent pas de tenter de rentrer sur le territoire gabonais avec des armes et des stupéfiants. Exemple, lors de la dernière saisie des immigrés clandestins la semaine dernière, 200 kilogrammes de résine de cannabis ont été retrouvés dans les bagages.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat