DISPARITION DE 4 BUS A L’UOB : ROPIVIA PASSE AUX AVEUX

Mis en cause dans une sombre affaire de détournement de deniers publics, Marc-Louis Ropivia aurait admis être impliqué dans la disparition de 4 bus de type HIACE, nous informe nos confrères de Gabon Média Time. L’ancien recteur de l’Université Omar Bongo (UOB), aurait selon des sources concordantes, avoué avoir monté un stratagème visant à faire croire que ces bus étaient réformés afin de s’en accaparer et d’offrir une partie du butin à son secrétaire général.

Sous le coup d’une plainte introduite par le ministre de la Lutte contre la corruption Francis Nkea Ndzigue, l’ex recteur de l’université Omar Bongo Ondimba, voit l’étau se resserrer autour de lui. L’enquête ouverte par le parquet de Libreville, rend progressivement ses résultats. Après avoir reconnu son implication dans le détournement de 7 milliards de Fcfa issus des recettes des inscriptions à l’Université Omar Bongo (UOB) entre 2014 et 2020, Ropivia a, semble t-il reconnu son implication dans la disparitions des bus de type HIACE.

Pour rappel, les griefs contenus dans la plainte portent sur « le paiement des frais d’inscription des étudiants par Airtel money depuis l’année académique 2014-2015, sur la base d’un contrat avec l’opérateur Airtel; les recettes issues des contrats signés avec les opérateurs installés au sein du campus universitaire; la soustraction frauduleuse de quatre bus de marque Toyota ».

Freddy MOUSSOUNDA

Leave a Reply

Your email address will not be published.