EDUCATION : RETOUR DES CANTINES SCOLAIRES DANS 12 ETABLISSEMENTS PUBLICS

Dans un avis à manifestation d’intérêt adressé aux restaurateurs, par le biais de la Direction générale des œuvres scolaires (DGOS), le ministère de l’Education National a annoncé la réouverture prochaine des cantines scolaires dans 12 établissements publics à travers le Gabon.

D’après la DGOS «La nouvelle vision de l’éducation accorde une place centrale à l’action de développement des infrastructures scolaires et à la qualité de l’Education qui passe notamment par l’amélioration des conditions de scolarisation et d’apprentissage des élèves. Parmi les défis à relever, figure la problématique liée à la restauration scolaire. L’enjeu est de déterminer un niveau d’exigences et de recommandations pour la restauration scolaire au sein des collèges et des lycées, visant une meilleure nutrition et une meilleure santé pouvant favoriser un meilleur accès à l’éducation et de meilleurs résultats scolaires».

Les cantines scolaires et les questions liées à l’alimentation en milieu scolaire sont l’une des recommandations des états généraux de l’éducation nationale et inscrite dans le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE). Les prestataires retenus pour ce projet auront pour mission de nourrir «un grand nombre d’élèves» et des personnels des établissements secondaires, en leur offrant «une restauration collective à caractère social».

Pour cette année ce sont douze établissements qui bénéficieront de la réhabilitation des cantines, dont cinq pour la seule province de l’Estuaire (le lycée national Léon Mba, le lycée Paul Indjendjet Gondjout, le lycée technique national Omar Bongo et le lycée technique de Bikélé.)

Dans le reste du Gabon ce sont les élèves et personnels administratifs des lycées Eugène Marcel Amogho (Franceville), Charles Mefane (Lambaréné), Jean Jacques Bouckavel (Mouila), Nazaire Boulingui (Tchibanga), Alexandre Samba (Ogooué-Ivindo), Stanislas Migolet (Koula-Moutou), Joseph Ambourouet Avaro (Port-Gentil) et le lycée Richard Nguema Bekale (Oyem), qui bénéficieront de ces repas sociaux.

Freddy MOUSSOUNDA

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat