LES TRANSFERTS DU PRIVÉ  AU PUBLIC INTERDITS AVANT LA SECONDE

Dans son discours à la veille de la rentrée scolaire 2019-2020, le ministre de l’Education nationale, Michel Menga M’Essone, a expliqué qu’il allait lutter contre les inscriptions anarchiques. Le transfert des jeunes élèves depuis les établissements scolaires privés vers les établissements scolaires publics est interdit avant la classe de seconde.

Le transfert des jeunes élèves des établissements privés reconnus d’utilité publique vers les établissements publics est interdit avant le Brevet d’études du premier cycle (BEPC). Michel Menga M’Essone, n’entend pas faire machine arrière. « Même si des exceptions pourraient être prises en vue de traiter certains cas sociaux après examen minutieux des dossiers. Les élèves des établissements privés ne sont transférés dans les établissements publics qu’à partir de la classe de seconde ».

Cette décision vient renforcer l’arsenal de lutte contre les redoublements des jeunes élèves et les faiblesses scolaires que le ministère prépare. « Nous allons également intensifier la lutte contre les redoublement massifs au collège, en mettant en place des mécanisme de suivi des apprenants sur l’ensemble du territoire ».
Pamphil EBO

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x