ENS : UN COLLECTIF D’ÉTUDIANTS DÉPLORENT LES ACTES DES GRÉVISTES

A la suite des manifestations des étudiants de l’Ecole normale supérieure (ENS), intervenues les 25 et 26 juin 2020, réclamant le paiement immédiat de leurs bourses du 1er et du 2e trimestre 2020 et érigeant des barricades à l’entrée de l’établissement, le président du Collectif des Etudiants Dynamiques de l’ENS, Avelyn Roger Mouketou Moutsinga, a déploré l’acte.

Le week-end dernier, les grévistes de l’ENS ont érigé des barricades et mis le feu à l’entrée de l’établissement, réclamant leurs bourses du 1er et du 2e trimestre de l’année académique 2019-2020. Ces actes, qui semblent avoir troublé l’ordre public, sont condamnables selon le Collectif des Etudiants Dynamiques de l’ENS. « Nous, collectif dynamique des étudiants de l’Ecole Normale Supérieur, ne nous reconnaissons pas dans une telle démarche, et dans de tels agissements, dont l’une des nombreuses conséquences est de ternir l’image de ce noble laboratoire de formation des futurs enseignants », a déclaré dans un communiqué Avelyn Roger Mouketou Moutsinga.

Il a tenu à préciser que percevoir la bourse est un droit, « mais la revendication de ce droit ne doit pas toujours être systématiquement émaillée des comportements blâmables », comme ce fut le week-end dernier. Les ‘’normaliens’’ doivent faire preuve de responsabilité et d’exemplarité.

Il a terminé ses propos en annonçant que la bourse a été payée. « Depuis quelques mois nous nous sommes rapprochés des responsables administratifs de l’ENS quand il a fallu, et des responsables du Trésor public, quand il s’agissait des questions liées au payement de la bourse. Cette démarche pacifique et responsable ne nous a pas pour autant empêchés d’avoir gain de cause. Bien au contraire, notre bourse a été payée dans le calme et la tranquillité », a-t-il déclaré.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.