GABON : 50 MILLIONS  DE FCFA CONTRE LES AUTEURS D’INCESTE

Au Gabon, la nouvelle loi n°006/2020 portant modification de la loi 042/2018 du 05 juillet 2019, adoptée en juin 2020, à l’Assemblée nationale et au Sénat réprime très sévèrement ce crime. En effet, les auteurs d’inceste encourent une amende 50 000 000 FCFA et jusqu’à 5 ans d’emprisonnement.

L’Article 259 du nouveau code pénal gabonais définit l’inceste comme étant « l’acte sexuel commis entre ascendant et descendant d’une même lignée, entre frère et sœur, entre adoptant et adopté, entre oncle et nièce, entre tante et neveu et entre cousins germains au premier degré ».

Au Gabon, la nouvelle loi stipule en son Article 259 que « quiconque se rend coupable d’inceste est puni de cinq ans d’emprisonnement et d’une amende d’un montant de 50.000.000 de francs au plus ou de l’une de ces deux peines seulement ».

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.