GABON : LA PROBLÉMATIQUE DE LA PENURIE D’EAU AU CŒUR D’UN CONSEIL MINISTERIEL

Face aux difficultés que connait le circuit d’approvisionnement en eau et en électricité au Gabon, le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, a échangé le 18 novembre 2020 avec le Ministre d’Etat en charge de l’Energie et des Ressources Hydrauliques, Alain Claude Bilié By-Nze. L’objectif de ce conseil interministériel, rechercher de nouvelles opportunités permettant d’offrir l’accès à l’eau et à l’électricité à tous les citoyens.

L’accès à l’eau et à l’électricité demeurent un véritable calvaire pour de nombreux Gabonais et un casse-tête pour les autorités, dont le ministère en charge de l’Energie et des Ressources hydrauliques qui peine à remplir convenablement ses missions envers les populations. Le Chef du gouvernement au regard des fortes pénuries observées dans ces deux secteurs, a instruit le Ministre d’Etat à l’Energie et des Ressources Hydrauliques de finaliser tous les dossiers y afférant et de lever les blocages qui pourraient encore se dresser afin que ce problème soit solutionné au plus vite. « Nous avons présenté au Premier Ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, les lignes directrices de ces projets. Elle s’est montrée très attentive et très intéressée. Elle nous a encouragé au plus près, à finaliser l’ensemble des dossiers, à lever les éventuels points de blocage qui pourront encore exister, car ce sont des projets prioritaires pour le Chef de l’Etat et pour les populations », a déclaré, Alain Claude Bilié By-Nze.

Dans ce dernier cadre, les dossiers relatifs aux travaux d’extension de la centrale thermique de Cap Lopez, d’amélioration des capacités de fourniture du barrage hydroélectrique de Grand Poubara et du projet Ntoum7 sont passés au crible. Selon le membre du gouvernement, la finalisation de ces trois projets devrait permettre d’accroître les capacités de production et d’améliorer notre fourniture d’énergie à Port-Gentil et Franceville, tout en apportant une solution pérenne pour la desserte en eau potable du Grand Libreville.

Par ailleurs, un calendrier de mise en œuvre de ces projets sera présenté et soumis au Premier Ministre dans les prochains jours pour validation.

Raïssa Moubecka

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat