IMMOBILIER : LANCEMENT D’UNE CAMPAGNE POUR RÉGULER L’ACTIVITÉ

Le ministre de l’Habitat, Enerst Mpouho Epigat, a lancé la semaine dernière une campagne de mise en conformité des acteurs évoluant dans le secteur de l’immobilier, afin de protéger le consommateur. Elle prend fin le 31 décembre 2019.

Le ministre invite les sociétés civiles immobilières, les agences immobilières et les indépendants à être en conformité avec la loi. « Le ministère des aménagements fonciers, de l’urbanisme, de l’habitat et du logement appelle les concernés à une franche collaboration. Passée la date du 31 décembre 2019 à minuit, il se réserve le droit de prendre les sanctions administratives et pénales prévues par l’article 77 de la présente loi », indique le communiqué.

Le secteur de l’immobilier entremêle des professionnels et des arnaqueurs. Le consommateur est la principale proie des fossoyeurs évoluant dans le domaine, notamment quand ce dernier est à la recherche d’un titre foncier ou d’un logement décent. Les ‘’faux agents immobiliers’’ sont nombreux dans les grandes villes du Gabon. Et encore plus, depuis l’avènement des réseaux sociaux, plates-formes où de multiples annonces trompeuses sont visibles. Ladite campagne a été assurément bien accueillie par les consommateurs.

L’Association gabonaise des agents immobiliers (AGAI) et l’Association immobilier durable (AID) ont aussi certainement bien accueilli cette campagne, car, elles militent, depuis leurs créations, aux respects des procédures.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.