JUSTICE : ANGE LEPOUDOU CONDAMNÉ A 20 ANS DE RECLUSION POUR VIOL SUR SES DEUX « BELLES-FILLES »

Ange Lepoudou, aide-abatteur, a écopé de 20 ans de réclusion et d’une amende de 1,5 million de Fcfa pour avoir abusé sexuellement de ses deux belles-filles respectivement âgées de 11 et 12 ans au moment des faits. La sentence est tombée le 13 avril 2021, au cours de la dernière audience de la cour criminelle de Franceville.

Celui qui représentait le visage paternel de M.M.J (11 ans) et de N M D F (12 ans) a usé du même mode opératoire pour les deux agressions sexuelles à des dates différentes. Les faits remontent à 2014. Un soir de mai, le père incestueux entré ivre s’est dirigé dans la chambre à coucher des enfants et réveille N M D F, qui dormait avec des frères et sœurs. « Je lui ai dit de rester là pendant que je mangeais. Quand j’ai fini, je lui ai demandé de venir s’asseoir sur mes genoux. Après je lui ai proposé d’aller dans la chambre, elle a refusé » a avoué Ange Lepoudou, appelé à la barre.

Essuyant le refus de la fillette, il a usé de ruse et de force pour commettre son forfait. « J’ai mis de la musique avec un volume assez fort. Je l’ai attrapé par le bras et je l’ai entraîné de force dans ma chambre… je lui ai demandé de s’allonger, je suis monté sur elle et ensuite sa mère est arrivée, elle a poussé morte pour voir entrer, je me suis levé pour bloquer la porte » a-t-il confié

Un témoignage qui concorde avec celui de sa campagne et mère de la victime. Pris de peur après avoir reçu des menaces de mort, la victime a fini par quitter la maison familiale, pour se réfugier chez sa tante. 3 ans plus tard le père incestueux a utilisé le même mode opératoire pour abuser de ma deuxième fille de sa campagne. Un acte qu’il a nié pendant longtemps avant de finalement le reconnaître devant la cour.

Face aux témoignages poignants des victimes, le ministère public a requis 30 ans et 30 millions Fcfa de dommage et intérêt suite aux circonstances aggravantes. Me Gey avocat de l’accusé a placé les agissements de son client sous le coup de problèmes psychiatriques. Au terme de l’audience la cour criminelle a condamné l’accusé à 20 ans de réclusion et d’une amende de 1,5 million de Fcfa

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x