OYEM : 10 ANS DE PRISON POUR CÉDRIC ETHO POUR PRISE D’OTAGE ET VIOL SUR MINEUR DE 14 ANS

Les audiences de la Cour criminelle se suivent et se ressemblent. Il existe au Gabon un véritable fléau avec le viol des mineurs, et ce n’est pas Cedric Etho Adzaba, 20 ans au moment des faits qui fera dire le contraire.

Le lundi 3 juin 2019, il est 14 heures quand Cedric Etho Adzabe qui est parti de son village, quelques minutes plus tôt va prendre position sur un arbre avec une machette. De cette position stratégique, il observe la petite K.M.N.A, 14 ans qui se promène avec son petit frère de 6 ans. Les deux se rendent à l’Église.

Alors que les deux enfants arrivent à sa hauteur, Cedric Etho Adzabe va sauter sur la petite fille et va l’entraîner avec force dans une forêt environnante afin de la violer. Le petit frère de la victime, C.A.A, 6 ans, témoin de la scène horrible va alerter, en pleure, les passagers d’un véhicule qui passait par là.

Les passagers n’auront pas de mal à mettre la main sur Cedric Etho Adzaba qui aura eu largement le temps d’assouvir sa libido sur sa victime du jour. Nos confrères de l’Union qui relatent les faits rappellent que Cedric Etho Adzaba, n’a pas stressé un seul instant, reconnaissant les faits avec l’aisance d’un candidat à l’oral du Bac. Pourtant, Périne Ada Obiang, le procureur de séance, va trouver à l’accusé des circonstances atténuantes, car étant un enfant abandonné. Non, ce n’est pas une blague.

La Cour va finalement le condamner à 10 ans de prison au lieu des 20 ans réclamés par le ministère public.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x