LA CAISTAB BOOSTE LA PRODUCTION DE CAFÉ/CACAO DANS LE WOLEU-NTEM

Dans le cadre du Programme Jeunes Entrepreneurs Café Cacao (JECCA), le directeur général de la Caisse de Stabilisation et de Péréquation, Thierry Mboutsou a séjourné récemment dans la province du Woleu-Ntem. Objectif, booster la production du café/cacao par la dotation de kits agricoles à 13 coopératives locales ayant souscrites à l’initiative JECCA.

Créée en 2017, l’initiative JECCA s’inscrit dans la volonté de relance de la filière café/cacao, par le renouvellement des planteurs et des plantations. Ce sont à ce jour 126 jeunes qui prennent part à ce projet, dans la province du Woleu-Ntem, pour 183 hectares créés en association avec des cultures vivrières depuis 2017. Cependant plusieurs sites de plantations sont en proie à de hautes herbes qui ont des conséquences irréversibles, telle que l’abandon systématique des parcelles.

Pour pallier ces difficultés, la Caistab mise sur la structuration du travail des coopératives. C’est d’ailleurs ce qu’a confié le directeur général. « Face au taux d’enherbement constaté dans certaines plantations qui parfois entraîne l’abandon des parcelles par certains jeunes, la CAISTAB a vu la nécessité de structurer et d’organiser les producteurs afin de développer de manière durable la production de ces deux cultures. » a-t-il confié.

Ce sont au total 13 coopératives agricoles qui ont pu bénéficier d’assistance matérielle, généreusement offert par Thierry Mboutsou. Selon le bienfaiteur, ce kit « est un outil d’entretien des plantations. » Un geste salué par les récipiendaires qui ont tenu à témoigner leur gratitude à l’endroit du donateur. « Monsieur le Directeur Général, en ce jour, vous venez une fois de plus poser un acte nous encourageant à redoubler d’effort. Ce don… va nous permettre d’améliorer l’entretien de nos plantations. Il ne serait pas assez de vous dire merci. » a indiqué le représentant des coopératives agricoles.

Laissée à la traîne pendant des décennies, la filière café/cacao fait aujourd’hui partie intégrante de la stratégie de diversification économique lancée par les autorités gabonaises. Un pari ambitieux et aux multiples défis que l’actuel dirigeant de la Caistab entend relever.

Freddy MOUSSOUNDA

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x