L’ADMINISTRATION CENTRALE RALENTIT LE PROCESSUS DE LA DÉCENTRALISATION

Ministre de la Décentralisation, de la cohésion et du développement du territoire, Mathias Otounga Ossibadjouo, a déclaré ce 29 juin 2020, que les responsables de l’administration centrale ralentissent la matérialisation de la décentralisation parce qu’ils ont sentiment de laisser filer entre leurs doigts certains bénéfices sur lesquels ils se cramponnent.

« Pour l’instant, la décentralisation a du mal à se mettre en route parce que les prérequis ne sont pas encore mis en route. Les résistances sont du côté de l’administration centrale. La décentralisation consiste à dépouiller un peu l’administration centrale pour habiller les entités délocalisées. L’administration centrale peut avoir le sentiment de se faire hara kiri parce que malheureusement, c’est l’administration centrale qui doit adopter ces textes », a déclaré le ministre Mathias Otounga Ossibadjouo, au cours de l’émission décryptage de Gabon 24. Mais le ministre est croit dur comme fer que les freins de l’administration ne pourront pas résister pas à la volonté et à la détermination des plus hautes autorités de faire aboutir la loi sur la décentralisation. Avec leurs soutiens, il sera en mesure de faire aboutir les dispositions qui rendront la décentralisation effective.

Le texte fondateur de la décentralisation est un projet de loi qui va être présenté à l’Assemblée nationale. Ce texte consacrera le transfert des compétences de l’Etat central vers les communes et les départements. Pour l’heure, a souligné le ministre, ce projet de loi est soumis au visa du conseil d’Etat. S’il franchit cette étape, il ira au conseil des ministres, pour adoption et transmission au Parlement.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.