LE  GABON, TROISIÈME BON ÉLÈVE EN MATIÈRE DE PROMOTION DU GENRE, SELON DENISE EPOTÉ

« A la troisième marche du podium, le Gabon. » C’est en ces termes que Denise Epoté,  journaliste camerounaise, directrice Afrique de TV5 Monde s’est exprimée sur les antennes de RFI, ce dimanche 29 novembre 2020, saluant les efforts du Gabon en matière de promotion du genre.

« Les têtes d’affiches », un concept de Denise Epoté, qui chaque dimanche dresse un classement de personnes, personnalités ou autres faits majeurs se distinguant parmi tant d’autres. Ce 29 novembre 2020, la journaliste camerounaise a dressé son top 5 des pays africains qui s’illustrent positivement dans la promotion du genre. Sur les deux premières marches du podium, l’Ethiopie suivi du Rwanda.

A la troisième place arrive selon elle, le Gabon. Elle explique que  « Depuis deux mois, le gouvernement est dirigé par une femme, Rose Christiane Ossouka Raponda. Son gouvernement compte dix femmes ministres, dont une ministre d’Etat chargée des relations avec les institutions constitutionnelles et les autorités administratives indépendantes. »  Les places de choix accordées à la gente féminine dans la nouvelle équipe gouvernementale, et l’ossature même de cette équipe a fortement séduit Denise Époté qui s’est longuement exprimée sur la place occupée par le Gabon dans ce classement.

« Depuis 29 ans, la cour constitutionnelle gabonaise est dirigée par une femme Marie Madeleine Mborantsuo. Et en 2015, la présidente du Sénat, Lucie Milebou Aubusson a succédé à une autre femme, Rose Francise Rogombé, qui a été présidente par intérim à la mort du président Omar Bongo Ondimba, en 2009. Pour veiller à l’égalité homme – femme, le gouvernement a mis sur pied, un comité de pilotage intergouvernemental. », a-t-elle rappelé avant de boucler son classement par la Côte d’Ivoire qui occupe la quatrième place juste devant le Togo qui arrive 5ème de ce classement.

Freddy MOUSSOUNDA

Leave a Reply

Your email address will not be published.