LE « HACKER » DE JEAN PING EXPULSE DU GABON APRES 4 ANS DE PRISON

Condamné à 5 ans de prison, 2 millions de francs CFA d’amende et 10 ans d’interdiction de séjour au Gabon, Yeo Sihifowa le Hacker de Jean Ping a été expulsé du Gabon ce 16 septembre 2020, après avoir passé quatre années à la prison centrale de Libreville. Il a été rapatrié vers son pays d’origine la Côte d’Ivoire.

Arrêté le 31 août 2016, son jugement a été rendu le 14 août dernier. Au terme de sa peine, il a de suite été expulsé du Gabon, il ne pourra pas y remettre les pieds avant 10 ans, une décision conforme au jugement rendu par le tribunal correctionnel spécial devant lequel il est passé.

Déféré devant le tribunal correctionnel spécial au palais de justice de Libreville en aout dernier, le Hacker de Jean Ping comparaissait pour trouble à l’ordre public. Il avait été arrêté au quartier général de Jean Ping. Après de 4 ans en détention, Yeo Sihifowa a été mis en liberté le 13 septembre. D’après le confrère Gabonreview.com Il a atterri le 16 septembre aux environs de 11 heures à l’aéroport d’Abidjan où ses proches l’attendaient.

Freddy MOUSSOUNDA

Leave a Reply

Your email address will not be published.