L’HEURE DE LA REPRISE DE SIX CHANTIERS ROUTIERS A SONNÉ

Des opérateurs économiques chinois du secteur des travaux publics ont discuté ce jeudi 13 février 2020, avec le ministre des Travaux publics et des infrastructures, Léon Armel Bounda Balondzi, en vue d’achever définitivement six chantiers routiers, à l’arrêt depuis 2016.

Mikouyi – Carrefour Leroy, Ovan – Makokou, Akieni – Onga, Mouila – Ndendé, Ndendé – Tchibanga et Moanda – Bakoumba, sont les six chantiers en question. Lancés en 2012, ils sont au point mort depuis 2016.

Sur un linéaire de 492 kilomètres, ils ont été exécutés par des opérateurs chinois. Ces derniers ont démontré leur volonté d’accompagner le Gabon dans la construction de ces axes routiers. Ils ont cependant conditionné le redémarrage des chantiers au paiement d’une moitié de la dette de l’État gabonais qui a dit prendre des mesures pour solutionner cette situation.

Les investissements orientés pour l’essentiel vers la construction et le renouvellement des infrastructures sont contenus dans le schéma directeur national d’infrastructures selon les directives du Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE).

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.