“ L’HÔTEL DE LA CAN ”, LE NOUVEAU CENTRE D’ACCUEIL POUR FEMMES VICTIMES DE VIOLENCE

“L’hôtel de la CAN 2012”, a été rétrocédé au ministère des affaires sociales. Désormais, ce sera le centre d’accueil pour les femmes victimes de violences. Cette décision cadre avec les mesures proposées dans la Stratégie de promotion des droits de la femme et de la réduction des inégalités femme / homme 2020, élaborée par la Première Dame Sylvia Bongo Ondimba.

Selon la stratégie de promotion des droits des femmes et de réduction des inégalités femmes-hommes au Gabon 2020, 90% des Gabonaises sont victimes de violences sexuelles, 83% de violences économiques et 64% victimes de violences physiques. Des données alarmantes qui avaient poussé la première dame, Sylvia Bongo Ondimba a affirmé ceci à l’occasion de la remise de cette stratégie : « Il faut donc agir et agir vite ». “L’hôtel de la Can”, situé à Nzeng-Ayong dans le 6e arrondissement de Libreville, sera désormais un lieu d’écoute et de suivi pour les femmes victimes de violences. Ces femmes seront prises en charge par des spécialistes et des médecins.

Notons que “l’hôtel de la CAN” avait été construit dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) de football 2012. Une Can organisée conjointement par le Gabon et la Guinée Équatoriale.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.