L’INSTITUT AFRICAIN D’INFORMATIQUE ALIGNÉ SUR LES NORMES INTERNATIONALES

A l’aube de son cinquantenaire, l’Institut Africain d’Informatique (IAI), a tenu un conseil d’administration ce 15 novembre 2019, dans la commune d’Owendo. L’établissement doit rester un incubateur de talent.

Vieille de 48 ans, l’IAI a été un projet futuriste pensé par son collège de pères fondateurs. Cet institut qui, jadis formait l’élite aux métiers de l’informatique, aujourd’hui se meurt. C’est donc en vue de sauver les meubles que Rigobert Ikambouayat Ndeka, président du conseil d’administration de l’IAI et par ailleurs ministre de la Communication, a présidé un conseil d’administration extraordinaire en présence des membres du conseil d’administration.

« L’Institut africain d’informatique doit être cet incubateur numérique qui propose à nos pays des talents », a souligné le Président du conseil d’administration au cours de son allocution circonstancielle. A l’heure où le numérique participe pleinement au développement des États, la montée du numérique en entreprise, l’intelligence artificielle et la disponibilité d’énormes masses de données renforcent l’efficacité du travail dans tous les secteurs d’activité.

Freddy Moussounda

Leave a Reply

Your email address will not be published.