NOUVEAU PLAN DE NUMÉROTATION : LES ABONNÉS ABANDONNÉS À LEUR SORT

Annoncé il y a plusieurs semaines déjà, le nouveau plan de numérotation qui prévoyait une migration vers des numéros de téléphone à 9 chiffres est désormais effectif.

Les utilisateurs de téléphones mobiles ont dû faire face le week-end écoulé à un casse-tête chinois. Nombreux sont ceux d’entre eux qui n’arrivaient plus à émettre des appels, ni effectuer une quelconque transaction. C’est dans la nuit de vendredi 15 à samedi 16 novembre 2019 que s’est effectuée la migration des numéros de téléphones fixes et mobiles. Si les abonnés déplorent un remue-ménage, c’est sans doute du fait de la non maîtrise de la situation par les opérateurs de téléphonie mobile.

Gabon Telecom a pensé à une application pour accompagner leurs clients. Il n’en demeure pas moins que cette application n’était pas aboutie, et n’a pas permis aux utilisateurs de régler les problèmes liés au nouveau plan de numérotation que partiellement. Cette application qui de facto notifiait un dédouanement total de l’opérateur en cas de dommage lié à son utilisation, pourrait laisser penser à un manque d’intérêt de la part de l’opérateur face à cette situation.

Airtel Gabon cependant, après avoir invité ses clients à modifier leurs répertoires manuellement a fini par mettre en place une application beaucoup de temps après l’effectivité de la migration. On peut là aussi souligner un manque d’intérêt de la part de cet opérateur. Abandonné à leur sort lors de la nuit de la migration, certains abonnés Airtel Gabon ont dû recourir au téléchargement des applications mises en place par des tiers, facturant ainsi à l’occasion la migration à la somme de 500 Fcfa par abonné.


Freddy MOUSSOUNDA

Leave a Reply

Your email address will not be published.