ONU GABON : 90 RELAIS COMMUNAUTAIRES POUR DYNAMISER LA LUTTE CONTRE LE SIDA ET LES VIOLENCES SEXUELLES

L’atelier d’appui aux actions communautaires dans l’accompagnement des Personnes vivant avec le VIH (PVVIH), et la prévention des Violences basées sur le genre (VGB), a été ouvert ce mercredi 30 septembre 2020, à Libreville, en vue d’atténuer l’impact de la covid-19 sur les services de prévention et de prise en charge auprès des victimes.

Cette rencontre a pour objectif principal, la formation de 90 agents de santé communautaire issus de plus d’une quinzaine d’associations et réseaux impliqués dans la lutte contre le sida et la santé sexuelle reproductive. L’activité financée par l’ONUSIDA Gabon, s’étendra sur 3 jours et s’achèvera le vendredi 2 octobre 2020.

Dans le cadre d’un projet de lutte contre les violences basées sur le genre, l’Organisation des Nations Unies (ONU), apporte sa contribution par la mobilisation et la capacitation de 90 Agents de santé Communautaire issus de plus d’une quinzaine d’associations et réseaux impliqués dans la lutte contre le sida et la santé sexuelle reproductive. Ce projet a pour objectif d’accompagner les personnes vivant avec le VIH/Sida (PVVIH), et de réduire les Violences Basées sur le Genre (VBG), c’est-à-dire, les violences faites spécifiquement aux filles et aux femmes vivant dans les différentes communautés du pays. La violence basée sur le genre (VBG) peut-être physique, psychologique, ou sexuelle. La violence sexuelle est non seulement une préoccupation en termes de droits humains, mais elle est également liée à l’infection par le VIH et d’autres graves problèmes de santé. La violence sexuelle constitue une priorité au sein de l’initiative d’urgence d’aide à la lutte contre le sida.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat