OPÉRATION SCORPION : L’ÉTAU SE RESSERRE AUTOUR DE MICHAËL ADANDÉ

Dans le cadre de l’opération anticorruption Scorpion, le directeur général de la Poste SA, Michaël Adandé, a été interpellé ce jeudi 20 février 2020, par les services de la direction générale des recherches (DGR). Des soupçons de malversations financières pèsent contre lui.

Appuyée sur des soupçons de corruption et de détournement de fonds publics, la DGR a interpellé le patron de la Poste SA.

Il était arrivé à la tête de la Poste gabonaise en 2015, pour redresser cette entreprise parapublique en difficulté. La même année, le gouvernement avait débloqué 7 milliards de FCFA pour accompagner ce redressement.
Malgré cela, la Poste SA n’a pas réussi à remonter la pente. La subvention de l’Etat est souvent utilisée à la Poste SA pour payer les salaires des agents en vue d’éponger leurs arriérés.

En 2017, Michaël Adandé avait été accusé « de gestion financière hasardeuse » par le Syndicat national des agents de la Poste (Synapostel), qui avait réclamé son départ.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.