PARALYSÉ PAR LA COVID-19, TOTAL GABON IMPOSE LE VACCIN A SES AGENTS POUR LA REPRISE DES ACTIVITÉS

« Nous envisageons…l’arrêt des confinements avant accès aux sites à partir du 15 septembre 2021. Il est donc impératif que toutes les personnes concernées puissent avoir été vaccinées à cette date » informe Total Gabon a son personnel à travers une note de service datée du 21 juin 2021. L’entreprise pétrolière étant sous le coup d’une paralysie en raison de la crise sanitaire liée au covid-19, souhaite relancer ses activités en imposant la vaccination à son personnel.

La direction de Total Gabon motive sa décision d’imposer la vaccination aux employés par les difficultés dues aux mesures de confinement imposées par les compagnies pétrolières à leur personnel avant d’accéder dans un site pétrolier. «Compte tenu de la difficulté croissante à vivre le confinement exigé au personnel avant accès aux sites industriels, de son coût très élevé et des perturbations que cela engendre dans les rythmes de travail, il est désormais plus que nécessaire de revenir à un fonctionnement normal à compter du 15 septembre. De plus, la vaccination du plus grand nombre permettra de lever les périodes de confinement exigées actuellement pour aller sur site et qui sont ressenties par nos collègues et partenaires comme étant très éprouvantes » indique le communiqué.

En 2020 au plus fort de la pandémie, Total Gabon enregistre un chiffre d’affaires en baisse de 46% par rapport à l’exercice précédent, et un résultat net en baisse de 274%. Ce sont autant de pertes qui ont poussé les dirigeants du géant exploitant pétrolier français à rendre obligatoire la vaccination.

Les employés de Total pourront bénéficier du dispositif vaccinal mis en place par le gouvernement gabonais dans toutes les grandes villes du pays.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x