PNUD : LES FEMMES DU GABON SERONT LES PLUS AFFECTÉES PAR LE CHÔMAGE DANS LES PROCHAINS MOIS

Le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) prévoit une baisse de l’emploi dans les prochains mois, qui toucherait plus la gente féminine que masculine. Cette prévision découle des résultats d’un rapport réalisé en juillet 2020.

« La réduction des investissements du secteur pétrolier (coupes dans les dépenses d’exploration de pétrole, annulation des plans de forage probables) pourrait signifier des années de retard dans les nouvelles découvertes avec des conséquences négatives sur l’emploi », a déclaré récemment le Pnud, propos relayés par le site Gabonreview. Ajouté aux conséquences de la pandémie de la Covid-19, le chômage pourrait fortement frapper le Gabon. La capitale Libreville et la ville de Port-Gentil seraient les plus touchés, plus particulièrement les femmes (77,9 mois de chômage de longue durée). Les hommes seraient moins impactés avec une période de chômage de 73,8 mois. Les travailleurs non qualifiés risqueraient d’être les plus affectés, rapport le rapport du Pnud. Notons que depuis plusieurs mois, une réflexion profonde est menée au sein de l’exécutif pour esquisser des solutions viables, pour relancer l’économie du Gabon après ou durant la pandémie de la Covid-19.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.