PRIMATURE : LES OFFRES DE LA SEEG PASSÉES AU SCANNER

Les offres de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) ont été passées au scanner hier, mercredi 18 novembre à la primature. Pour le gouvernement, il était question de trouver des solutions pérennes aux difficultés qui affectent la distribution d’eau et d’électricité.

Cette rencontre intervient alors que le Grand Libreville est constamment en proie à des difficultés qui se caractérise par des coupures de courant. La rencontre d’hier, selon Alain-Claude Bilié-By-Nze, ministre d’Etat, ministre de l’Energie et des Ressources Hydrauliques avait pour but de s’assurer qu’un tel événement ne puisse plus avoir lieu.

“La SEEG a fait une présentation exhaustive sur son réseau interconnecté de Libreville. En matière de production, on a quelques outils qui présentent quelques difficultés”, a fait remarquer le ministre d’Etat, ministre de l’Energie et des Ressources Hydrauliques.

Pour résoudre ces difficultés, l’Etat qui est l’un des actionnaires de cette société à consenti à faire des efforts en termes d’investissement pour accompagner le développement de la desserte en eau et en électricité.

A ce titre, a annoncé Alain-Claude Bilié-By-Nze, “des solutions ont été préconisées”. La démarche du Gouvernement à travers la SEEG est désormais de produire propre et durable.

Séraphin Lame