6000 CAS DE TUBERCULOSE EN 2018: LA DÉCENTRALISATION COMME REMÈDE

Le Programme national de lutte contre la tuberculose a initié ce lundi 14 octobre 2019, une formation destinée aux médecins, aux infirmières et aux travailleurs sociaux de plusieurs hôpitaux. Elle a pour objectif de les former à la prise en charge du patient tuberculeux.

”La tuberculose est une maladie infectieuse grave. 6000 cas ont été enregistrés chez nous, en 2018. Ce taux annuel classe le Gabon parmi les pays à forte prévalence de tuberculose”, s’inquiète le Dr Jocelyn Mahoumbou.

Il est temps pour le Gabon d’étendre les moyens pour stopper la progression de la maladie. Elle va être traitée partout. ”Nous voulons décentraliser la prise en charge de la tuberculose dans les autres formations sanitaires de Libreville et ses environs, pour qu’elle puisse puisse être intégrée comme les autres maladies”, planifie le médecin.

Les personnes présentes à cette formation seront encadrées sur plusieurs thèmes : ”Comment se transmet la tuberculose, comment traiter et comment suivre les patients sous traitement, comment faire en sorte que les familles puissent accepter les malades ?”.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.