COVID-19 : LA PHARMACOPÉE GABONAISE INVITÉE À PROPOSER DES SOLUTIONS

La pharmacopée gabonaise a été invitée à prendre une part active dans la recherche de solutions pour lutter contre la pandémie de covid-19. C’était au cours d’une séance de travail, ce 9 juillet 2020, par le ministre de l’Enseignement supérieur, Jean-de-Dieu Moukagni Iwangou autour du Comité National d’Ethique de la Recherche Scientifique (CNERS). La rencontre  qui s’est déroulée en présence du ministre de la Santé, Max Limoukou, et des responsables du commissariat général à la recherche scientifique a été sanctionnée par un appel aux inventeurs gabonais à soumettre leurs solutions thérapeutiques au CNERS, pour validation.

Le ministre de l’Enseignement supérieur a déclaré avoir remis en marche le Comité national d’éthique afin d’harmoniser les procédures qui vont permettre de valider les solutions médicamenteuses qui seront proposées par les ténors de la pharmacopée gabonaise. « Le Comité national d’éthique qui doit être chaque fois invité lorsque les Gabonaises et les Gabonais pensent avoir trouvé des solutions à la pandémie de la covid-19. Lorsqu’une initiative est signalée, ce Comité doit être rapidement convoqué pour qu’il se prononce et s’assure que la proposition ne porte pas atteinte à l’homme dans toute sa dimension ».

Le ministre de la Santé a pour sa part reconnu que plusieurs  Gabonais disent avoir découvert le médicament qui soigne la covid-19. Ces propositions de solutions vont être analysées par le ministère de la Santé. Les responsables de ces molécules vont à ce titre suivre des procédures exigeantes.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.