COVID-19 : LE PRIX NOBEL DE LA PAIX, DENIS MUKWEGE ALERTE SUR UN RISQUE D’HECATOMBE EN AFRIQUE

En plus d’alerter les Africains sur le risque d’enregistrer un très grand nombre de décès, le gynécologue Prix Nobel, Denis Mukwege, s’est exprimé sur l’utilisation de la chloroquine.

Selon lui, l’Afrique n’a « clairement pas les moyens de faire face au fléau. Chacun de nous doit accepter d’adapter ses habitudes, éviter les déplacements, rester chez soi, adopter les mesures de distanciation sociale », pense le Prix Nobel de la paix 2018.

S’agissant du débat sur l’usage de la chloroquine, il pense qu’il ne faut pas perdre de temps à polémiquer. « S’il faut choisir entre laisser mourir un patient et lui administrer un traitement dont on n’a pas encore toutes les garanties d’efficacité mais dont on a vérifié l’innocuité depuis longtemps, je dirais qu’entre deux maux, il faut choisir le moindre », a déclaré le gynécologue.

Maxime OWONO

Leave a Reply