COVID-19 : LE  RECONFINEMENT DES CAPITALES EUROPÉENNES CONFIRME LA PERTINENCE DE LA RIPOSTE GABONAISE

Le confinement partiel comme entretenu par le Gabon et plusieurs pays africains serait-il le meilleur mode de riposte contre la Covid-19 ? C’est la question qu’il faudrait se poser au regard de l’actualité internationale. Plusieurs pays européens connaissent aujourd’hui un rebond de contamination. Des ‘’recontaminations’’ consécutives à des levées de confinement.

Suite à une seconde vague de contaminations au covid-9, plusieurs capitales européennes ont ordonné un ‘’reconfinement’’. A Madrid, capitale espagnole, les habitants sont autorisés à sortir de chez eux mais pas de leur quartier. La France pour sa part a ordonné la fermeture des salles de sport. De Berlin à Paris en passant par Londres ou Dublin, face à une résurgence de la pandémie, les restrictions pour lutter contre le covid-19 sont renforcées.

Les pays africains pour leur part ont joué la carte de la prudence. Une carte à laquelle on pourrait leurs conférer à juste titre la distinction de meilleur « élève de la riposte. » Alors qu’on lui présidait les pires maux en matière de santé, le continent noir est en train de donner une leçon de gestion de crise sanitaire au monde entier, et cela contre toutes attentes. Au Gabon, sur 5 727 tests réalisés ces dernières 48h seulement 12 personnes ont été déclarées positives, soit 0,2% de prévalence.

Bien que plusieurs personnes appellent à la réouverture d’espaces publics, la stratégie adoptée par les autorités gabonaises semblent au regard des chiffres et de l’actualité mondiale prouver sa pertinence. La réouverture des lieux de culte, ou de salles de sport et autres espaces de divertissements pourraient entrainer une résurgence de l’épidémie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat