GABON : LES PERSONNES ATTEINTES DE VIH INVITÉES À MIEUX SE NOURRIR

Le médecin-chef du Centre de traitement ambulatoire (CTA) de Nkembo, le Dr Gisèle Ogouliguende Mibindzou a indiqué, le 12 août 2020, avoir constaté que le tiers des patients atteints de VIH reçus au CTA de Nkembo, mangent mal. Leur alimentation, pauvre en vitamines, les expose à plusieurs maladies comme l’anémie. C’est en ce qu’un séminaire a été organisé dans cette institution, afin qu’ils améliorent leur alimentation.

Alors que l’opinion pensait que les autorités sanitaires gabonaises se préoccupent plus de la situation des patients atteints de coronavirus au détriment des malades de VIH, le CTA de Nkembo, a démontré le contraire. Il a organisé ce 12 août 2020, un entretien avec ses patients atteints de VIH pour leur expliquer les bonnes pratiques alimentaires qu’ils doivent respecter au quotidien. La médecin-chef du CTA de Nkembo a remarqué que les patients de VIH que le CTA reçoit s’alimentent mal. « Nous avons remarqué que le tiers de nos malades avaient une baisse de sang lorsque nous les consultons Et lorsqu’on a une baisse de sang, on a une baisse d’énergie Et tout cela est dû à une mauvaise alimentation », a-t-elle souligné, ajoutant que ces patients se nourrissent mal puisqu’ils consomment des repas pauvres en vitamines. Au cours du séminaire, elle a demandé à ses patients de privilégier une alimentation équilibrée composée de fruits et légumes, de poissons, et de viande.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.