LE MINISTRE DE LA SANTÉ S’OFFRE UN BAIN DE FOULE EN PLEIN «  CORONAVIRUS »

À son arrivée à l’aéroport d’Oyem, ce mercredi 26 août 2020, Guy-Patrick Obiang, le ministre de la Santé, était loin des exigences de distanciations sociales promues par le Gouvernement et qu’il a régulièrement répété avec pédagogie pendant 5 mois en tant que porte-parole du comité de riposte ( COPIL) 


Le «  bain de foule » du ministre de la Santé n’est pas passé inaperçu sur les réseaux sociaux, où plusieurs internautes n’ont pas manqué de partager des images de son arrivée, afin d’’interpeller l’ancien Porte-parole du comité de veille. Comité d’accueil impressionnant, groupe de danse,  un accueil triomphal à la « maison » dont aurait pu se passer le ministre de la Santé dans une période aussi sensible

Arrivée du ministre de la Santé à Oyem



« L’ex porte-parole du comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie Coronavirus (..) a complètement oublié le respect des gestes barrières qui ont été l’un des éléments propulseurs de sa nomination »  pense savoir  Thècle Antchouet,  

https://www.facebook.com/aziatick.recombiniantchouet/posts/4276663765739150

Et un autre de déclarer : « tout est gênant dans ces images, non respect des mesures barrières, non respect de l’interdiction des rassemblement de plus de 50 personnes » 

« Mr le ministre de la Santé ex porte parole du Copil, est ce que c est bien comme ça ? » a demandé troisième internaute. On peut aisément présumer de la réponse négative du membre du Gouvernement, qui a dû lui-même être surpris par l’accueil qui lui a été réservé par ses ” ses frères et soeurs”  de la ville d’Oyem.

Ces derniers l’accueillaient  pour la première fois en tant que ministre de la République. Mais, mis au courant de ce dispositif, les autorités administratives et sanitaires n’auraient-elles pas dû prendre leurs responsabilités afin d’éviter au première responsable de la Santé du Gabon, de se mettre en porte à faux avec son discours de prévention pendant la pire crise sanitaire mondiale?

Surtout que dans le cas d’espèce, le nord du Gabon est un est endroit où le port du masque est encore soumis au bon vouloir de chacun.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat