LE PALUDISME CAUSE DE 39 HOSPITALISATIONS SUR 100

Guy René Mombo Lembomba, coordonnateur Renaps/AJ, organisation de la société civile gabonaise engagée dans la lutte contre le paludisme, a affirmé qu’en 2018, 39% des cas d’hospitalisations étaient dues au paludisme.

Chez les enfants de 0 à 5 ans, 32 sur 1000 , et chez la femme enceinte 45 sur 1000 étaient hospitalisés pour cause de paludisme.

Selon Guy René Mombo Lembomba, la lutte contre le paludisme passe par une synergie d’actions. Le directeur du programme national de lutte contre le paludisme le Dr Abdul Razack Safiou, l’a confirmé. « Nous recommandons en termes de prévention, les moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’efficacité. Nous recommandons aux populations l’assainissement de proximité. Nous avons adopté les médicaments ACT artésunate injectable. Nous mettons toutes ces techniques à la disposition des communautés pour que les paludismes simples qui sont majoritaires le restent. Les paludismes simples ne tuent pas ».

Le Dr Abdul Razack Safiou a salué le lobbying des ONG gabonaises auprès de Global Fund, afin que ce bailleur de fonds des principales maladies dans le monde, finance la lutte contre le paludisme au Gabon. « La Gabon pays à revenu intermédiaire de tranche supérieure a toujours été écarté des financements », a regretté le médecin.


Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.