RIPOSTE CONTRE LA COVID-19 : DON D’ÉQUIPEMENT MÉDICAL DE L’OMS GABON AU SERVICE DE SANTE MILITAIRE

Le Représentant Résident de l’Organisation Mondiale de la Santé au Gabon, Dr Magaran Monzon BAGAYOKO a procédé ce lundi 16 Octobre 2020, à la remise d’un don de matériel médical au Professeur Romain TCHOUA, Coordonnateur Technique du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (COPIL) au profit de l’Hôpital d’Instruction des Armées Omar Bongo Ondimba (HIAOBO).

Ce sont en tout 1 hotte, 20 000 masques et 10 000 gants qui ont été mis à la disposition de cette structure hospitalière pour soutenir ses efforts dans la réponse la COVID-19 au Gabon.

Depuis l’apparition du coronavirus l’OMS dirige et coordonne des appuis multiformes pour soutenir le Gabon. “Ce don que nous remettons aujourd’hui est à titre symbolique et catalytique. Il dénote de la réaffirmation du partenariat agissant qui a toujours prévalu entre le service de santé des armées et l’Organisation Mondiale de la santé dans le cadre de la riposte contre la COVID-19” a affirmé le Dr Magaran Monzon BAGAYOKO.

Une franche collaboration saluée par le Professeur Romain TCHOUA qui a exprimé sa gratitude à l’Organisation pour sa promptitude. “Une fois de plus l’OMS vient de nous démontrer l’intérêt particulier qu’elle à la riposte au Gabon. Nous sommes émerveillés de voir que ce geste n’a pas tardé. Lorsque nous avons sollicité l’OMS par rapport à la question de cette hotte, dans les 48 heures nous avons eu une réponse favorable matérialisée aujourd’hui par ce geste de Mr le Représentant qui montre la vivacité et l’efficacité de la réplique avec notre partenaire de toujours qu’est l’OMS.”

Visiblement heureux du don qui a été fait, le Médecin Général Jérôme MILOUNDJA, Commandant en Second de l’HIAOBO a tenu a remercié l’OMS pour cette dotation en promettant d’en faire bon usage. Pour lui, « Ce don vient honorer l’Hôpital d’Instruction des Armées Omar Bongo Ondimba car depuis le début d’épidémie, l’HIAOBO est un centre de dépistage initial où nous avons commencé à prendre en charge les patients. C’est donc un soutien essentiel qui vient “booster la prise en charge et le diagnostic des cas de la COVID-19 dans notre structure”.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat