SANTÉ : L’HÔPITAL FLAMBANT NEUF DE MOANDA ABANDONNÉ SOUS LES HAUTES HERBES DEPUIS 3 ANS

Construit dans le cadre des projets de la Coupe d’Afrique des Nations 2012, ce chantier achevé à 95% est laissé à l’abandon depuis 3 ans par les autorités gabonaises. Avec le centre de Santé de Mekambo, lui aussi construit laissé à l’abandon, ce sont des investissements de plusieurs milliards d’argent public que la nature détruit jour après jour.

Des bâtiments neufs, une construction moderne, des travaux achevés à près de 95%, difficile de comprendre pourquoi l’hôpital de Moanda 3 ne participe pas au renforcement des capacités de prise en charge sanitaire de la province du Haut-Ogooué. Et pourtant c’est la raison évoquée pour sa construction en 2011. Au regard de son envergure et de son positionnement stratégique, il était destiné à accueillir les patients de Moanda, de Bakoumba, de Mounana et même de Franceville et à renforcer les structures d’accueil fonctionnelles. 

L’ouverture de cet hôpital intéresse-t-elle le ministre de la Santé ? C’est la question qui se pose puisqu’à l’occasion du conseil de cabinet sectoriel, le ministre de la Santé Guy Patrick Ndong Obiang, avait présenté le 11 septembre dernier, son plan d’action prioritaire au Premier ministre, axé sur 3 points parmi lesquels figurait la réhabilitation des départements sanitaires. 

Au delà de l’absence de communication et d’explication sur l’état de cette structure par le ministère de la Santé, il se pose le sempiternel problème de la gestion des chantiers publics, quel était le budget ? a -t-il été totalement engagé, si oui pourquoi l’hôpital n’est-il pas livré ? Autant de questions auxquelles pourraient s’intéresser les parlementaires gabonais, eux dont le travail est de surveiller l’action gouvernementale.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.

WhatsApp chat