VOLTARÈNE, ASPIRINE, PROFENID INTERDITS EN AUTOMÉDICATION

Selon la note d’information N° 000016/MS/CHUL/DG/DM/SBM/DDMT, 6 médicaments sont strictement interdits  en automédication, dont le voltarène, l’Aspirine, et le Profenid.

Cette note d’information , signée par le chef de service du département diagnostic medico-technique du CHUL, le Pr Solange Isabelle Andeme Afene épouse Nzenze, et par le chef de service de biologie médicale du CHUL, le Dr Léonard Kouegnigan, indique que ”pendant cette période de pandémie du covid-19, il est formellement interdit de prendre en automédication, les 6 produits suivants : Advil, Ibuprofene, Profenid, Voltarène, Solupred, Aspirine”.

Ces 6 médicaments  sont des anti-inflammatoires non stéroïdiens, indiqués réduisent la fièvre, la douleur et l’inflammation. Ils ont des propriétés antipyrétiques, antalgiques et anti-inflammatoires. Quatre autres médicaments sont autorisés à être pris en automédication, selon la note d’information. Il s’agit d’Efferalgan, Doliprane, Panadol, Paracétamol.

Le Paracétamol, le Panadol, le Doliprane, et Efferalgan, diminuent la fièvre et la douleur, mais pas par le même mécanisme que l’Ubiprofene ou le Voltarène.

Reconnaissons que la communauté médicale internationale proscrit l’automédication. Mais face aux habitudes ancrées sous nos cieux face à l’automédication et aussi compte tenu de la pandémie du coronavirus, il convient d’insister sur les médicaments à proscrire impérativement en cas d’automédication.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.