SOCIÉTÉ : À 30 ANS, IL VIOLE UNE GAMINE DE 8 ANS ET ÉCOPE DE 15 ANS FERME

Le viol sur mineur serait-il un problème de santé publique ? La question est légitime au regard de la part importante prise par les affaires de «  viols mineurs » lors des audiences criminelles de la Cour criminelle.

A quelques exceptions près, il s’agit toujours d’un proche de la victime, un voisin, un « tonton », un épicier trop gentil etc. Dans le cas de la petite  S.P.N, 8 ans, il s’agit d’un proche, Laurent PAGA-IBINGA 30 ans.

Ce dernier a été surpris en plein ébats sexuels avec sa petite victime par une voisine. Cette dernière va prendre sur elle de le dénoncer à la mère de l’enfant, qui va porter plainte auprès des autorités.

«  Il m’a entraîné de force dans sa chambre » confiait la petite victime au moment des faits. Laurent Paga-Ibinga reconnaît les faits avec l’aplomb qui caractérise ceux qui n’ont aucun regret.

Des circonstances aggravantes qui ont permis aux juge de le condamner à 15 ans de prison ferme avec une amende de 10 millions de FCFA qu’il ne paiera sans doute jamais. Les avocats du condamné avaient sollicité la clémence du juge, une clémence que Laurent Paga-Ibinga n’a pas offert à sa petite victime.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x