SOCIETE : CROWD1, QUIARY SONT DES FRAUDES SELON MAYS MOUISSI

Déclaration sans appel de l’économiste gabonais, Mays Mouissi, dans un tweet, il a appelé à la vigilance des usagers devant les nombreuses opportunités de gains faciles en vogue sur les réseaux sociaux. Crowd1, Quiary, et autres offres de gains via des cryptomonnaie seraient en fait des arnaques.

«  Bonjour à tous, actuellement, circulent de nombreux messages où on vous miroite des gains faciles sous réserve d’adhérer à des “coffres numériques”, “Crowd1”, “QuiAri”, etc. Qu’on présente comme des sortes de tontines. Il s’agit de systèmes de fraude pyramidale. N’Y ADHÉREZ PAS. »

Des appels à la vigilance de ce type avaient déjà été lancés dans le cas de BR SARL, une entreprise de micro-finance qui promettait des gains mirobolants aux souscripteurs, une arnaque visible comme le nez sur la figure dans laquelle avait pourtant plongé des milliers d’incrédules.

Ces derniers s’étaient ensuite retourné contre l’Etat comme si ce dernier était responsable de leur cupidité.
Depuis quelques semaines, les réseaux sociaux gabonais sont remplis de promesses de gains faciles, grâce à des montages financiers dont la teneur n’est jamais expliquée. Selon Wikipédia, cette « pyramide frauduleuse » ou pyramide de Ponzi est un montage financier frauduleux qui consiste à rémunérer les investissements des clients essentiellement par les fonds procurés par les nouveaux entrants. Si l’escroquerie n’est pas découverte, elle apparaît au grand jour au moment où elle s’écroule, c’est-à-dire quand les sommes procurées par les nouveaux entrants ne suffisent plus à couvrir les rémunérations des clients. Elle tient son nom de Charles Ponzi qui est devenu célèbre après avoir mis en place une opération fondée sur ce principe à Boston dans les années 1920. 

Voici les amateurs des offres de cryptomonnaie avertis et prévenus en cas de sinistre.

Leave a Reply

Your email address will not be published.