SUSPENSION DU TRANSPORT INTER-URBAIN DANS LE HAUT-OGOOUÉ

Pour inverser la flambée des contaminations au covid-19 dans la province du Haut- Ogooué, face à l’incivisme des populations locales, la secrétaire générale de province, Nicole Nouhando, a tapé du poing sur la table, à Franceville. Elle a publié un communiqué, N° 003/MTEIH/SG/DGTT/IPHO, qui précise les restrictions en matière de transport routier et qui verrouille surtout la circulation entre les localités du Haut-Ogooué.

Le communiqué fait actuellement l’objet d’une large diffusion en français et surtout en langues locales dans les radios publiques et communautaires altogovennes. C’est un communiqué qui rappelle la limitation à 2 passagers pour les véhicules particuliers, les taxis berlines et les clandos, à 8 passagers pour les taxis bus de 18 places. Il signifie aux automobilistes, les récalcitrants notamment, que les localités du Haut-Ogooué (Okondja, Akieni, Onga, Franceville, Bongoville, Mounana, Moanda etc), sont isolées les unes des autres.
Statistiques

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.