UN EXPERT INTERNATIONAL PRÊTE MAIN FORTE À LA SOGATRA

En vue de replacer la Société gabonaise de transport, sur une pente ascendante, en pleine application des mesures de riposte contre le coronavirus et de réduire la distance entre Trans’Urb, la nouvelle société de transport public et la SOGATRA, le ministère des Transports, a fait appel à un expert international.

La SOGATRA traverse actuellement une passe très difficile. A part la masse salariale plus importante que les recettes, les parc roulant est confronté à de multiples problèmes. Un expert international, spécialisé notamment dans la restructuration et le redressement des entreprises a été appelé à la rescousse. ”Nous allons cerner tous les problèmes de la société. La SOGATRA doit renforcer son parc de véhicules roulant, redynamiser son parc de taxis, et surtout essayer de diversifier ses activités”, a déclaré un brin optimiste, Oumar Boye, l’expert international.

Le ministre des Transports  Léon Armel Bounda Balondzi, a demandé aux responsables de la SOGATRA de prendre des décisions juridiquement argumentées et non pas des mesures arbitraires.

En février 2020, Paterne Dicka, le directeur d’exploitation de la SOGATRA avait interdit l’accès des locaux de la société au directeur général sortant, Bruno Minko Mi Ngoua, et à un certain nombre des responsables de l’entreprise. Dans la foulée, le ministre des Transports avait réagi en suspendant à titre conservatoire, Paterne Dicka.

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.