Un Forum National pour promouvoir les emplois verts chez les jeunes

Pendant trois jours, Libreville va vivre au rythme  des débats de la première édition du Forum national « Jeunesse et emploi verts », en vue de promouvoir les emplois verts chez les jeunes.
 
Il est organisé du 4 au 8 juin 2019, par la direction générale de la Jeunesse et des activités sociaux –cultuelles  autour du thème : «  jeunesse et emplois verts, levier de la croissance économique durable ».
 
Ouvert par le Ministre  de l’emploi, de la jeunesse, de la formation Professionnelle, de l’insertion et de la réinsertion, Nanette Longa Makinda, ce jeudi 6 mai 2019, la première édition du Forum National de la Jeunesse, « est un rendez-vous national pour promouvoir les enjeux sur l’économie verte, notamment la création d’emplois pour les jeunes ».
 
Devant plusieurs membres du gouvernement, des partenaires techniques et financiers du Gabon et près de 500 jeunes, au palais des sports de Libreville, Nanette Longa Makinda  a souhaité qu’au cours de leurs échanges, les participants puissent aborder toutes les thématiques, en vue d’une meilleure prise en compte des préoccupations « de notre jeunesse ».
Des neufs provinces du Gabon, les jeunes ont répondu présent à la célébration de la journée nationale des jeunes couplée à la première édition du Forum National Jeunesse et Emplois verts au Palais des sports de Libreville.
 
Boubacar Noumansana, Représentant régional de l’Organisation Internationale de la Francophonie pour l’Afrique centrale, n’a pas caché son immense joie de participer au lancement de cette édition. Selon lui,  «  dans l’immédiat,  nous devons ensemble questionner profondément nos modes économiques et nous dire qu’il faut résolument prendre le tournant de l’économie verte. Encourager la créativité, l’innovation et le développement de nouveaux métiers et d’emplois verts font partie des solutions et des actions que nous pouvons susciter ou stimuler »
Venu de la province de la Ngounié, Yann Mbadinga Nzaou, coordinateur du centre de recherche  sur les ruralités rentre effectivement en droite ligne avec les objectifs visés par les organisateurs avec le projet «  Nourrir la ville pour la ville ». 
Ce projet à caractère agricole  conçu par des jeunes vivant en milieu rural est destiné promouvoir la dynamique territoriale et humaine.
Pour les organisateurs, ce Forum va permettre aux jeunes gabonais, femmes et hommes âgés de 18 à 34 ans de valoriser leur créativité.
Occasion pour eux de présenter au grand public, aux partenaires techniques et financiers  leurs réalisations.
Après une phase d’identification, les meilleurs projets dans les secteurs verts à fort potentiel seront récompensés.


Rhona Charline M’WENKONDET

Leave a Reply

Your email address will not be published.