UNE RÉUNION POUR CIRCONSCRIRE ET PRÉVENIR LES DÉRAILLEMENTS DE TRAIN

A l’occasion d’une réunion de crise convoquée ce mardi 11 février 2020, par le ministre des Transports, Léon Bounda Balondzi, l’Agence de Régulation des Transports Ferroviaires (ARTF) et la Société d’Exploitation du Transgabonais (SETRAG), ont opté la mise en route d’un comité de pilotage ayant pour mission de prévenir et de circonscrire les déraillements à répétition qui émaillent la voie ferrée.

Christian Magni, le directeur général adjoint de la Setrag, a souligné que les accidents sont difficiles à gérer parce qu’ils ne sont pas tous de la même nature. Pour ce qui concerne le dernier accident survenu le 8 février 2020, c’est un train de voyageurs qui a déraillé, en pleine gare de Ndjolé. A l’heure actuelle, la commission d’enquête qui est composée de la Setrag et de l’Artf travaille d’arrache-pied, pour sortir les conclusions qui vont permettre de lancer un plan d’action très rapidement, a précisé Christian Magni.

Une partie de la voie ferrée a été construite sur des zones marécageuses en partant d’Andeme jusqu’à Abanga notamment, soit à peu près 150 kilomètres de zones marécageuses.

Dans le cadre du programme de remise à niveau financé par l’État gabonais et la Setrag, cette partie marécageuse est en train d’être réhabilitée. Les voies de déviation qu’il fallait créer parce que le chemin est unique, sont en train d’être construites. La Setrag ne veut pas interrompre le trafic pendant 3,4 ou 5 jours pendant la réhabilitation de ces zones marécageuses. Ces voies de déviation s’étendent en l’occurrence sur une soixantaine kilomètres.
Le plan d’action qui va prévenir les désagréments sur les rails est très attendu par les usagers du train. Il y a eu trois déraillements ces 8 mois derniers mois presque dans la même zone.

En décembre 2019, un train de marchandises a déraillé entre les gares de la Lopé et d’Offoué.
En mai 2019, trois personnes ont péri dans un accident ferroviaire survenu dans la nuit du 18 au 19 mai 2020, entre les gares de Lopé et d’Offoué.


Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.