500 MILLIONS MAIS MÊME UN PETIT MATCH LE GABON NE GAGNE PAS

C’est en substance ce que pense Freddhy Koula, l’ancien journaliste sportif reconverti en agent de joueurs a livré ses impressions sur Twitter après la nouvelle débâcle de l’équipe nationale de football masculine gabonaise face à l’Angola ce 08 octobre 2021, à Luanda. Aubameyang et ses coéquipiers se sont inclinés sur le score de 3-1.

Pour Freddhy Koula « Investir plus de 500 millions de FCFA en moyenne sur l’équipe nationale (les Panthères ), à chaque rassemblement, et abandonner le championnat et les footballeurs locaux depuis bientôt 2 ans, est un suicide. » en effet avec une équipe nationale dont plusieurs cadres sont issus de championnats de 2ème et 3ème division quand il ne sont pas simplement en manque de temps de jeux dans leurs clubs respectifs, il est difficile de s’attendre à de bonnes performances. En sport seul le travail paie, nul besoin de le rappeler, le résultat du match face à l’Angola était déjà assez éloquent.

La somme déboursée pour les rassemblements des panthères est pour le nouvel agent de joueurs « un investissement à contresens » qui attise « Frustration », ce d’autant plus que le national football est à l’arrêt depuis plusieurs de 2 ans. Si la crise sanitaire liée à la Covid-19 n’a pas facilité la reprise des activités, c’est d’abord en raison d’une gestion scabreuse que le championnat national patine.

Toutefois, les autorités sportives gabonaises conditionne la reprise des activités par la vaccination des joueurs afin d’assurer la sécurité et la santé des athlètes.