CORONAVIRUS : LES FOOTBALLEURS GABONAIS TRANSFORMENT DOMICILES EN TERRAINS D’ENTRAÎNEMENTS

La situation exceptionnelle que vit certains pays compte tenu de la pandémie du coronavirus, oblige les footballeurs gabonais expatriés à s’entraîner à domicile. Une situation difficile, comme l’affirme la footballeuse Winie Mapangou du club féminin de Brest, évoluant en Ligue 2.

Le club phocéen, Olympique de Marseille a suspendu ses entraînements jusqu’au 2 avril. Le FC Metz a prévu reprendre les entraînements le mardi 24 mars, après plusieurs jours d’interruption. Dans le club brestois où évolue Winie Mapangou, le constat est le même, les entraînements sont interrompus. Une situation que la footballeuse juge très difficile à vivre. « Ce n’est pas toujours facile d’être confiné à un endroit, parfois ne sachant pas quoi. Mais on n’a pas le choix. La santé avant tout », a confié l’athlète dans le quotidien ‘’L’Union’’ du 19 mars 2020.

Pour garder la forme, les responsables du club finistérien ont établi des programmes de préparation individuelle. « On nous a demandé de suivre les instructions données par le chef de l’Etat, Emmanuel Macron. Mais aussi de respecter le programme élaboré par le préparateur physique de notre équipe, qui consiste à faire un travail d’entretien athlétique individuel », précise la joueuse. Pour le renforcement musculaire, leur préparateur physique du club a recommandé d’effectuer quatre fois par semaine un footing.

D’autres joueurs gabonais ont fait de leur domicile, leur lieu d’entraînement. C’est le cas de Kanga Guelor, du club Tchèque l’AC Sparta Prague. Lui et ses coéquipiers exécutent des programmes d’entraînement à domicile.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.