FOOTBALL : L’ACPG VEUT BOYCOTTER LES  PARTICIPATIONS AFRICAINES DES CLUBS GABONAIS

En soutien aux footballeurs locaux, privés de compétition depuis bientôt deux ans suite aux restrictions imposées par le Gouvernement pour lutter contre la pandémie de coronavirus, l’Association des Clubs professionnels du Gabon (ACPG) a annoncé le week-end écoulé, son intention de boycotter la participation des clubs gabonais aux compétitions africaines.

C’est à la faveur d’une conférence de presse organisée le week-end écoulé mettant en scène la situation de non-reprise du championnat national que cette association a affiché ses intentions.

Cette prise de position intervient moins de deux semaines après le soulèvement de l’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG) dirigé par Rémy Ebanega.

Si la sortie de cette association coïncide avec la mobilisation des membres de l’ANFPG dont l’un des membres, Stéphane Nguema, ancien international gabonais avait été arrêté à Bongoville pour avoir demandé la reprise de ce championnat, celle de l’ACPG n’est pas motivée par celle de sa consoeur d’après ses dirigeants.

Pour Landry Nkeyi, président de l’ACPG, “la politique du dialogue au détriment de la chaise vide” serait nécessaire pour que les parties prenantes au football s’asseyent et discuter des possibilités concernant la reprise du National-Foot.

Faute de cette possibilité, l’association pourrait simplement boycotter la participation des clubs nationaux aux différentes compétitions panafricaines de football.

Michaël Moukouangui Moukala