AUBAMEYANG ECRASE TROIS MONTAGNES

En inscrivant le seul but de la partie face à Newcastle le samedi 10 août 2019, Pierre Emerick Aubameyang est entré au panthéon d’Arsenal après 50 matches. Il a écrasé le record de trois légendes du club, autrefois appréciées par plusieurs Gabonais, Ian Wright, Thierry Henry et Robin Van Persie.

Trois montagnes. Voilà ce que Pierre Emerick Aubameyang devait escalader quand il a signé à Arsenal en janvier 2018, pour 63 millions d’euros, s’il voulait entrer dans les annales du club crée en 1886, à Londres.

Et lorsqu’il a traversé une mauvaise passe, les supporters ingrats ont sorti le mirobolant montant de son transfert et des photos faisant allusion à l’Anglais Ian Wright, au Français Thierry Henry et au Néerlandais Robin Van Persie, entrés dans la mythologie du club. Une manière pour ces fanatiques du club crée en 1886 de dire au Gabonais qu’il ne sera pas assez fort pour faire oublier ces véritables légendes dans leurs souvenirs.

Mais Aubameyang a réussi à rejoindre ses illustres prédécesseurs au panthéon d’Arsenal, avec 33 buts en 50 matches de Premier League. La Panthère a signé le meilleur début de tous les attaquants de l’histoire du club en Premier League, prenant le large devant les buteurs patentés comme Thierry Henry (30 buts en 50 matches), Ian Wright (24 réalisations en 50 matches). Inutile de citer Alexandre Lacazette (20 buts en 50 matches).
Pamphil EBO

I̶a̶n̶ ̶W̶r̶i̶g̶h̶t̶
T̶h̶i̶e̶r̶r̶y̶ ̶H̶e̶n̶r̶y̶
Pierre-Emerick Aubameyang

Pamphil EBO

Leave a Reply

Your email address will not be published.