GABON: LE CHAMPIONNAT PROFESSIONNEL DE FOOTBALL RELÉGUÉ AU NIVEAU AMATEUR

La Ligue nationale de football professionnel (Linafp) a entériné cette décision ce jeudi 16 janvier 2020, lors d’une réunion tenue avec les membres du conseil d’administration.

Voilà ce qu’on appelle une reculade. Le championnat national qui avait changé de statut en 2012, pour passer d’amateur à professionnel, revient dans l’amateurisme. Quelles sont les raisons de cette décision ? Brice Mbika, président de la Linafp, s’explique en ces mots : « Depuis longtemps, les clubs estiment qu’ils n’ont pas un statut professionnel. En effet, ils estiment que toutes les conditions ne sont pas réunies pour jouer un championnat professionnel digne de ce nom ».

En effet, bon nombre de clubs, voire la majorité des clubs ne réunissent pas les caractéristiques d’une écurie professionnelle. Plusieurs clubs ne détiennent pas plusieurs catégories dans leurs rangs. Plusieurs clubs n’ont pas de stade d’entraînement et de compétition. Des manquements qui prouvent que les clubs gabonais ne sont pas encore prêts à évoluer dans l’ère du professionnalisme.

Avec cette décision les observateurs du football gabonais se posent plusieurs questions relatives aux émoluments des joueurs, et au format de la compétition. Est-ce que les joueurs trouveront encore de l’intérêt dans cette compétition ? Rappelons que c’est le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, qui avait décidé de professionnaliser le championnat national, en 2012, afin de donner un coup de fouet au sport roi, en lui apportant un soutien financier conséquent (10 milliards de Fcfa). Huit années après, on peut dire que les clubs n’ont pas su s’adapter, et dépendent un peu trop de la subvention de l’Etat. Voilà pourquoi notre championnat se joue en dents de scie, dans des formules assez bizarres !

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.