LE MÉDECIN DE DIEGO MARADONA INCULPÉ POUR HOMICIDE INVOLONTAIRE

Le médecin de famille de Diego Armando Maradona, mort le 25 novembre 2020, est visé par une enquête pour homicide involontaire, quatre jours après le décès de l’idole du football, a annoncé le dimanche 29 novembre 2020, le parquet de San Isidro, près de Buenos Aires. Les membres de la famille de la légende du football émettent des doutes sur les soins et les traitements administrés par son médecin Leopoldo Luque.  

Suite à l’audition des filles du footballeur, une procédure a été enclenchée sur décision du juge. La justice argentine tente de déterminer s’il y a eu une négligence dans les soins prodigués à la star d’Argentine. Officiellement, la star du football est morte d’un arrêt cardiaque. La nouvelle d’une inculpation du médecin fait l’effet d’une bombe en Argentine. Les trois filles de Maradona ont fait part de leurs doutes à la justice sur le traitement administré par le médecin à leur père. Elles ont voulu savoir quels médicaments lui ont précisément été administrés.

Le médecin personnel de la star, Leopoldo Luque, se défend en assurant s’être donné corps et âme pour soigner l’ancien joueur de Naples. ” Vous voulez savoir de quoi je suis responsable ? De l’avoir aimé, de m’être occupé de lui, d’avoir prolongé sa vie, de l’avoir améliorée jusqu’à la fin (…) Je suis la personne qui s’occupait de lui (depuis l’opération). Je suis fier de tout ce que j’ai fait. Je n’ai rien à cacher. Je suis à la disposition de la justice “, a déclaré pour sa part le Dr Luque, à l’occasion d’une conférence de presse tenue récemment.

Selon son médecin, le patient Marodona était ingérable. “Il aurait dû aller dans un centre de rééducation (après son opération). Il n’a pas voulu, et il ne voulait pas non plus d’un accompagnement thérapeutique (…) il était très triste, il voulait rester tout seul, et ce n’est pas parce qu’il n’aimait pas ses filles sa famille, ou son entourage », a précisé le médecin Leopoldo Luque.

Maxime OWONO

Leave a Reply

Your email address will not be published.